supposition

par | Juil 24, 2015 | causettes au coin du feu

j’étais tranquillement en train de me baigner au lac mercredi matin lorsque des hélicopters de l’armée m’ont survollée plusieurs fois, trimballant, suspendu à un fil, une espèce de baluchon… Au bout d’un moment et après plusieurs va et viens, j’ai réalisé que ledit baluchon contenait de l’eau.

Je me suis dit « ah tiens, ils s’exercent comme dans le Sud de la France, au cas où il y aurait un feu de forêt » et quelques  minutes plus tard « ou alors c’est un militaire qui passe un examen de compétence »…

Eh bien que nenni, un peu plus tard assise derrière mon ordinateur au moment chaud de la journée, je vois qu’il s’agit en fait d’un plan de ravitaillement des diverses citernes pour les chalets d’alpage de la chaine jurassienne ; en fait cet hélicoptère était là pour tout autre chose. J’ai souri en pensant au troisième des cinq accords toltèques.

Dans son oeuvre « les 4 accords totltèques » (suivi plus tard d’un cinquième), l’auteur Don Miguel Ruiz, propose les quatre accord suivants à passer avec soi-même :

  • « que votre parole soit impeccable » car elle représente notre pouvoir créateur
  • « quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle » car chacun d’entre nous vit dans son propre monde, sa propre histoire… « la seule personne qui doit se soucier de votre histoire, c’est vous » (dixit l’auteur)
  • « ne faites pas de suppositions » car nous avons une imagination débordante qui crée toutes sortes d’histoires qui ne sont vraies que pour nous-même et souvent après nous en faisons une histoire personnelle qui crée notre enfer tout personnel aussi… en gros c’est chercher des ennuis qu’on a pas.
    Alors voilà, moi avec mon histoire d’hélicopters qui vont et qui viennent au dessus de ma tête alors que je me baigne tranquillement, je n’ai fait qu’assouvir mon besoin d’expliquer et justifier un événement inhabituel; au lieu de poser tout simplement la question ou trouver la réponse, j’ai fait mes petites suppositions complètement à « côté de la plaque »
  • « faites toujours de votre mieux » c’est se donner à 100% tout le temps, sachant que notre « mieux » change tout le temps
  •  

    Alors voilà, une fois que l’on est prêts à changer notre vie, il s’agit de pratique et d’entrainement; d’abord il y a la prise de conscience des accords auxquels ont se soumet, puis le tri entre ce que nous souhaitons garder ou non, ce que nous aimons ou non, puis le passage à l’action par une pratique assidue et régulière.

    Bon j’ai eu ma leçon ce jour là et bizarrement l’arrosage automatique céleste s’est déclenché alors que je lisais tranquillement l’explication à ma supposition, ou plutôt la réponse à ma question non posée : il s’est mis à pleuvoir…ça c’était du concrêt : inutile d’arroser le jardin et peut-être quand même les feux au 1er août? ohhhhh mais voilà que cela me reprend, tu verras bien Annette 🙂

    Et toi? fais tu toujours du mieux que tu peux, ou as tu tendance à balancer entre un 30% aujourd’hui et un 60% demain? es tu consciente du pouvoir créateur des mots que tu utilises? as tu tendance à supposer un « tas de trucs » ou vis tu collée au présent? as tu tendance à te justifier, à expliquer ou à prendre les choses personnellement?

    cordialement,
    AnnetteRendez-vous sur Hellocoton !

    Mastercoach de vie certifiée, je t'invite à trouver ta muse intérieure. Assise près de ta source d'inspirations, elle est la gardienne de ton feu sacré. Mon approche holistique de l'être humain, se retrouve dans toutes les dimensions de ma vie. En cela, je désire t'inspirer.
    Les réseaux sociaux & moi

    Les réseaux sociaux & moi

    Bonjour chère lectrice et bon weekend à toi, Je viens de voir passer un souvenir sur mon profil Fesse de Bouc. Malgré ma relation...