porter sa croix

par | Avr 3, 2015 | causettes au coin du feu

qui peut dire avoir vécu jusqu’à aujourd’hui sans souffrances, sans difficultés, sans peines, sans chagrins, ou protégé de deuils? chaque être humain a à sa manière vécu quantité de petites et moyennes morts avant de renaitre à soi-même ou à la situation de manière neuve.

Dans les moments les plus sombres de ma Vie j’ai par moment été assaillie par le découragement, baissant les bras dans une tentative de tout abandonner. Dans les nuits noires de ma vie, j’avançais trainant mon être au gré des pensées négatives et suivant les vagues d’émotions dont certains tsunamis ont failli m’engloutir complètement. Oui, je peux dire que je suis un être humain qui a souffert, comme vous, comme tant d’autres.Combien de fois n’ai je pas été soutenue, aidée, motivée, aimée par d’autres êtres humains ayant passé par là avant moi? ou tout simplement par ceux et celles qui me transmettaient leur empathie par soucis de me venir en aide. Et pourtant, souvent ces « anges » retournant à leur propre vie, je me retrouvais là, confrontée à mon manque. Dans ces moments de solitude, d’errance, de manques que j’ai pu traverser, j’ai réalisé que ce qui me semblait vide, complètement anéanti, disparu à jamais, était en fait un espace très vivant, grouillant d’activité. Il m’a fallu plonger maintes fois dans l’abime, dans ce gouffre inquiétant du « il n’y a plus rien », pour sentir puis comprendre, qu’en fin de compte il y a « toujours quelque chose qui reste ». Une subtile énergie, un mouvement; en d’autres termes LE VIVANT. De révélation en révélation, de petite mort à petite mort, ma foi dans la VIE a grandi; la mort en fait partie comme étant un état transitoire permettant le changement. Pour moi, d’expérience en expérience, la mort est devenu un passage obligé intégré dans mon quotidien. Cela ne veut pas dire que toutes mes peurs aient disparu (je « travaille » toujours à ma « grande mort », celle qui me fera quitter ce corps), cependant je « porte ma croix » de manière différente aujourd’hui que de par le passé; de manière plus légère, avec plus de foi, de passion et d’énergie. Je sais qu’après chaque moment de confusion, les ressources internes dont je dispose sont stimulées pour me permettre de renaitre à moi-même transformée. Ce n’est pas quelque chose qui s’explique, c’est quelque chose qui se vit et pourtant j’essaie. Vous aussi vous avez la possibilité de vous y atteler. En ce jour du vendredi Saint, je souhaite à vous tous qui souffrez, qui promenez vos vides et vos manques au jour le jour dans cette solitude parfois difficile à supporter, de plonger dedans et d’y trouver les ressources qui grouillent juste là sous les pas de votre être. Je vais m’appuyer sur une image très cliché beaucoup utilisée, cependant elle parle d’elle même : en hiver tout semble mort, pourtant sous la Terre tout se prépare à une explosion de vie au printemps… sentir cette vie grouiller en soi, malgré l’illusion du vide est ce que je souhaite à tout être humain. Bonnes pâques à tous et toutes cordialement,Annette Rendez-vous sur Hellocoton !

Mastercoach de vie certifiée, je t'invite à trouver ta muse intérieure. Assise près de ta source d'inspirations, elle est la gardienne de ton feu sacré. Mon approche holistique de l'être humain, se retrouve dans toutes les dimensions de ma vie. En cela, je désire t'inspirer.
Les réseaux sociaux & moi

Les réseaux sociaux & moi

Bonjour chère lectrice et bon weekend à toi, Je viens de voir passer un souvenir sur mon profil Fesse de Bouc. Malgré ma relation...