Les réseaux sociaux & moi

par | Jan 16, 2021 | Inspirations

Bonjour chère lectrice et bon weekend à toi,

Je viens de voir passer un souvenir sur mon profil Fesse de Bouc.

Malgré ma relation Amour-Haine avec les réseaux sociaux dernièrement, j’avoue aimer de plus en plus ces souvenirs FaceBook du jour.

Je trouve super sympa de voir ce que je vivais une année auparavant. De faire un bilan.De voir si je suis toujours alignée en moi, avec mes valeurs. Voir si je grandis « en dedans », au coeur de mon mandala personnel, tout en contribuant au monde, par mon rayonnement unique.

Heureuse de constater que mon fil rouge est toujours là, authentiquement moi. Je me suis souvenue de mes débuts sur FaceBook. Il y avait un espace articles à l’époque, qui faisait office de blog. J’ai aimé ça depuis le départ. Simplement pour être en lien (et parce que je suis une piplette). J’y écris de la même manière que je le fais aujourd’hui. 

Les réseaux sociaux & moi, une histoire d’amour-haine

Avant 2020, c’était déjà passablement la jungle sur les réseaux sociaux, mais alors là… j’ignore si tu vis la même chose, mais je trouve qu’il faut s’accrocher à sa lianne pour garder de la hauteur et observer ce qui se trame à ras les pâquerettes. C’est la lutte pour son morceau de visibilité sur la place publique, la messe aux opinions les plus tordues et autres promesses abracadrantes. Et j’en passe.

Je vois des personnes que je connais, se montrer sous un angle tellement différent de ce qu’elles montrent dans la vie en présentiel. Je n’ose pas imaginer les masques qu’elles doivent se mettre tous les matins avant de se mettre au contact d’autrui. Peut-être même qu’elles dorment avec hahaha. 

Comme cela doit être fatigant de mettre autant d’énergie à jouer un rôle, dans un costume étriqué. 

Pourquoi es-tu venue sur les réseaux sociaux toi? 

Moi, c’est très simple.
Je me suis ouvert un compte FB en 2008 pour pouvoir communiquer avec mes enfants qui étaient encore petits, alors que je me rendais à l’étranger pour quelques semaines. Je n’avais pas encore de téléphone portable (me demande même si ça existait déjà au fait) et certainement que c’était pour économiser sur les frais téléphoniques.

J’en ai vécu des liens et des ruptures, depuis, sur les réseaux sociaux. 

C’est tellement plus simple, de vivre près de sa propre nature.

Qui es-tu lorsque personne ne te regarde?  qui es-tu sur les réseaux sociaux? qui es-tu « en société »?

Aujourd’hui, je souris en lisant mon texte du jour sur FaceBook qui parle de se reconnecter à sa véritable nature, les cycles de la vie, de nourrir et laisser pousser ce qui cherche à germer naturellement. De réaliser que même si la pelote de ma vie est très emmêlée, je n’en perds jamais le fil rouge.

Et c’est ça que je souhaite pour toi qui me lis.

Je te souhaite de tenir ferme le fil rouge de ta vie. De le tisser dans toutes les liannes des jungles que tu fréquentes, afin de garder de la hauteur. De le nouer à ton coeur pour ne pas te perdre dans le lien à l’autre. De le tresser depuis ton chakra couronne pour offrir de jolies créations inspirées. De l’attacher au cordon ombilical de la Terre Mère, afin de te sentir nourrie dans le monde du milieu. De t’y tenir droite, les pieds posés au sol, la tête dans les étoiles et le coeur bien au-milieu. Sans masques. Authentiquement toi. Parfaitement imparfaite et imparfaitement parfaite. 

Je suis curieuse de savoir ce que tu vis au contact du monde virtuel des réseaux sociaux et si tu vis un peu la même chose que moi, ou pas du tout. Tu me le mets en commentaire à ce post? J’aime bien tisser des liens vrais.

Si on est pas encore amies FaceBook et que tu aimes ce que j’écris, envoie-moi une invitation en précisant que tu viens via le blog. Et/ou inscris toi à mes inspirations, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Je me réjouis de continuer à me lier à travers nos fils rouges et nos pelotes plus ou moins démêlées.

Mastercoach de vie certifiée, je t'invite à trouver ta muse intérieure. Assise près de ta source d'inspirations, elle est la gardienne de ton feu sacré. Mon approche holistique de l'être humain, se retrouve dans toutes les dimensions de ma vie. En cela, je désire t'inspirer.