Etre dans l’axe

par | Jan 13, 2018 | causettes au coin du feu

Bonjour chère lectrice,

voilà 8 semaines que j’accumule les « bobos » de toutes sortes.

Oui, tu m’as bien lue. Moi, celle qui ne tombait plus malade. Celle qui propose des solutions naturelles dans une vision holistique depuis plus de deux décennies. Celle qu’on vient consulter quand « rien ne va plus »,  s’est retrouve clouée à la maison pour cause de « bobos » qui s’enchainent. J’étais sortie de mon axe.

J’ai commencé à me demander comment quelqu’un comme moi, qui vit assez sainement, peut être autant malade alors que d’autres qui ont des habitudes de vie nettement plus douteuses, sont tout à fait bien.

Alors, telle une détective, je suis partie en quête de « ce qui n’est pas aligné en moi ».

Après avoir fait un honnête face-à-face avec moi même et analysé comment je m’occupais de mes diverses dimensions, j’ai trouvé quelques très vilaines habitudes qui se sont installées sournoisement dans ma vie.

Et je vais te faire un aveu. A part une alimentation saine et quelques méditations ou postures de yoga par-ci par-là, j’ai glissé vers un laisser-aller dans bien des dimensions de mon être. Je me suis rendue à l’évidence; j’étais devenu ce cordonnier mal chaussé, la coach en santé holistique malade.

Vivre sainement

Vivre sainement, c’est poser ces petits pas quotidiens qui permettent de prévenir plutôt que de guérir. C’est faire en sorte que mon alimentation soit optimale. C’est faire en sorte que je bouge suffisamment. C’est faire en sorte que je dorme d’un sommeil réparateur. C’est éliminer ce qui est à éliminer à tous les niveaux de mon être. C’est remplacer mes idées noires, pessimistes et négatives par des pensées optimistes qui nourrissent mon âme et me font me sentir enthousiaste. C’est prendre le temps au quotidien pour entendre ce que mon intuition me souffle à l’oreille. C’est m’asseoir et écouter l’univers qui me parle à travers les gens, les situations et les événements de ma vie. C’est avoir un objectif et rester spontanée face au flux de la vie. C’est suivre le courant plutôt que d’y résister. C’est placer sa foi dans l’ordre naturel des choses et être hors contrôle.

En fait, je suis sortie de mon axe au lieu de le renforcer

La plupart des gens pensent vivre sainement ou alors ne se posent tout simplement aucune question, jusqu’au jour où ils souffrent de quelque chose ou qu’un être cher tombe malade. C’est ce qui est arrivé pour moi dans le passé et qui m’est arrivé à nouveau cette fois-ci.

Je me sentais fatiguée au mois d’octobre déjà. J’ai sacrifié mes vacances pour venir en aide à une proche qui s’est trouvée aux soins intensifs et en rééducation durant tout l’été. J’en ai profité pour travailler plus et surtout travailler plus tard le soir. J’ai nagé quand j’ai pu et pratiqué le yoga quand j’en ressentais l’envie. Mentalement j’étais « limite » « à cause » d’une insécurité qui plane sur mon logement que j’adore. De plus, j’ai commencé à me sentir « bizarre » à l’idée que ma fille va à son tour bientôt quitter le nid que je partage avec elle toute seule depuis plusieurs années. J’ai accepté d’être disponible quasi 24h/24 pour toutes sortes de demandes aussi bien au niveau professionnel que privé. J’avais l’impression de perdre ma « connexion avec l’univers » et surtout avec mon enthousiasme.

Bref, j’étais sortie de mon axe et me balançais dans tous les sens au gré des courants environnants.

Renforcer la base

Il me fallait me replanter les pieds bien ancrés dans ma propre réalité. Je ne sais pas si cela t’est déjà arrivé, mais je trouve super difficile de revenir à ma base,  réaliser combien je me suis éloignée de ce qui me soutient, voir l’ampleur des dégâts, recycler les « choses » dont je n’ai plus besoin, renforcer le socle sur lequel mon nouvel axe va venir se poser, puis bouger à nouveau au rythme de ma vie transformée. Et tout cela, bien sûr, de manière solide afin de permettre de méga, giga, gros balancements sans me retrouver propulsée à nouveau trop loin de moi-même 🙂

Bien plus qu’une simple résolution de nouvel-an

Je l’ai senti dans mes tripes, cette nécessité de revenir à moi. J’ai appris avec le temps que mon ventre est une excellente boussole de mon état de santé. Bien plus que ma tête, mon ventre me dit exactement comment je vais. Non seulement mon ventre digérait de plus en plus mal, mais en plus j’ai trouvé que je ressemblais à un muffin en me regardant nue devant la glace. C’était la première fois de ma vie que je me disais « ohlalaaaalaa, c’est donc ça le sentiment de se sentir disgracieuse, grosse? ». J’ai toujours aimé mes poignées d’amour, mais là c’est carrément le muffin. Mon chéri me trouve magnifique et ma mère me dit que c’est à cause de la pré ménopause. Bon, d’accord, c’est peut-être vrai quelque part, mais moi je sais bien que c’est parce que je me suis laissé aller pendant trop longtemps. Mon yoga matinal, par exemple, a laissé place à des « mentoring calls » et mes marches dans la nature se sont drastiquement écourtées pour répondre aux besoins de mon équipe.

J’ai donc pris une nouvelle résolution… et ce n’est pas une résolution de nouvel-an.

Un abonnement de fitness-piscine-wellness

Lundi, ça y est j’ai pris mon abonnement de fitness-piscine-wellness. En fait, dans ma tête j’ai plutôt pris un abonnement de wellness-piscine-fitness. Dans cet abonnement m’est offert un GTS par semaine. Je m’y suis mise de suite. La première journée je suis resté à me dorloter durant 3 heures au spa. La deuxième, j’ai parcouru une dizaine de bassins à la nage. Le troizième jour j’ai fait ma séance de GTS. C’est une série de mouvements faits sur une espèce de planche inclinée. L’idée est d’utiliser le poids du corps pour aller muscler en profondeur, grâce à des résistances. J’ai demandé à la monitrice de mettre l’appareil sur le minimum de résistance et pendant 30 minutes j’ai fait du bien à mon corps en conscience. J’ai vraiment conscientisé le « moindre résistance ». C’est plutôt positif non d’entamer l’année avec le moins de résistances possible, tout en se faisant du bien en profondeur?

Oui, je renforce ma structure

Je suis allé très loin dans la quête de mes dimensions subtiles ces dernières années. Aujourd’hui je ressens le besoin d’un retour au renforcement de ma structure. Mon corps me demande de changer des habitudes, de me remettre à bouger autrement. Depuis lundi, je sens déjà un mieux-être. Je me sens un peu plus incarnée et moins dispersée dans mes actions.

Et toi?

Comment va ton axe sur lequel tu poses tes actions au quotidien? es-tu bien alignée avec tes élans personnels, ou te laisses-tu balloter au gré des besoins de ton environnement? te sens tu bien nourrie au niveau de toutes les dimensions de ton être? quelle résolution qui n’est pas juste une résolution de nouvel-an, as-tu décidé de poursuivre en 2018 et qu’as-tu décidé de laisser derrière toi à tout jamais?

Merci de partager avec nous dans les commentaires ci-dessous.

A ta santé,

PS: aimerais-tu recevoir mes nouvelles causettes au coin du feu dans ta boite mail directement? penses à t’abonner  ci-dessous.

Mastercoach de vie certifiée, je t'invite à trouver ta muse intérieure. Assise près de ta source d'inspirations, elle est la gardienne de ton feu sacré. Mon approche holistique de l'être humain, se retrouve dans toutes les dimensions de ma vie. En cela, je désire t'inspirer.
Les réseaux sociaux & moi

Les réseaux sociaux & moi

Bonjour chère lectrice et bon weekend à toi, Je viens de voir passer un souvenir sur mon profil Fesse de Bouc. Malgré ma relation...