copié-collé de la semaine dernière…

par | Fév 8, 2013 | causettes au coin du feu

Quand le disciple est prêt, le maître vient   proverbe Zen

suis-je prête à être le disciple de mon maître intérieur ? voilà la question que je me pose aujourd’hui en me lançant dans ce blog. Vais-je tenir la route quant aux engagements pris avec moi-même concernant ces «  »causettes au coin du feu » » avec vous? ou est ce une résolution de début d’année qui risque de perdre de l’importance au fil des mois ? Pour moi, le mot « discipline » rime avec « obligation », « enfermement », « conditionnement » « soumission », « automatisme » ou autres jugements de valeur à connotation négative. Suivant cette croyance que j’entretiens, je serais logiquement quelqu’un de très indiscipliné à qui la simple idée de se lancer dans la création d’un blog ferait donnerait l’illusion d’une perte de liberté; pourtant rien n’est moins vrai : l’enthousiasme l’emporte.De vous à moi, aujourd’hui je suis tellement enthousiaste à l’idée de faire cette expérience, que je me sens pousser des ailes; je m’envole « libre comme un oiseau ». Dans cet élan, que je reconnais bien, je me sens vivante, en phase avec moi-même et prête à sauter pieds joints dans l’arène pour y dompter et maîtriser les petites voix m’empêchant de voir dans la discipline quelque chose de positif. Se pourrait-il alors que la discipline puisse avoir un rapport avec cette quête de liberté? une voie possible me permettant de reconnaitre au présent ma liberté de choisir et non une contrainte imposée?Selon Wikipedia, un enthousiaste est une personne possédée par Dieu et un disciple une personne qui suit les enseignements d’un maître; se pourrait il alors qu’au moment où je m’ouvre à la discipline avec enthousiasme, que le divin en moi puisse se manifester ? Le problème que je rencontre la plupart du temps lorsque je suis enthousiaste, c’est l’autre!!avez vous remarqué comme il est rare de pouvoir partager son enthousiasme avec autrui ? avez vous remarqué qu’il y a toujours quelqu’un dans l’environnement qui se sent lésé, manquant par votre élan divin ? avez vous remarqué que cette personne s’éloigne alors de plus en plus de sa partie positive, allant parfois même jusqu’à la complète aberration de vouloir passer outre sa parole donnée dans une tentative de lutte dans son inacceptation de la nouvelle réalité motivée par votre enthousiasme ? avez vous remarqué que cette personne vous en veut  (en général quelqu’un de fâché est loin d’être enthousiaste) et finit par devenir aveugle et imperméable à ce que votre enthousiasme pourrait lui apporter de positif ? La difficulté, pour ma part, réside alors dans le fait de bien promouvoir cette sensation en moi plutôt que de réagir en luttant; blottie bien au chaud dans les bras du divin se trouvant en moi, je suis inébranlable : **ce n’est pas l’autre qui s’érige en mur entre moi et mon enthousiasme; ce n’est pas une lutte contre l’autre pour y avoir accès;  c’est moi réagissant à cet autre qui m’en éloigne : si je passe mon temps à taper contre les murs, je risque de m’écrouler avant même d’être arrivée à bon port**. Bref, ce premier message pour annoncer, que je suis très enthousiaste à l’idée de faire ce blog et que je vais tenter de me discipliner suffisamment pour que ce soit une belle expérience humaine…cordialement,

Annette

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Mastercoach de vie certifiée, je t'invite à trouver ta muse intérieure. Assise près de ta source d'inspirations, elle est la gardienne de ton feu sacré. Mon approche holistique de l'être humain, se retrouve dans toutes les dimensions de ma vie. En cela, je désire t'inspirer.
Les réseaux sociaux & moi

Les réseaux sociaux & moi

Bonjour chère lectrice et bon weekend à toi, Je viens de voir passer un souvenir sur mon profil Fesse de Bouc. Malgré ma relation...